Le séquoia vampire albinos de la forêt de Redwood

L’albinisme est une maladie génétique qui se caractérisant par un déficit de production de mélanine (pigments de couleur), et contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle existe aussi chez les végétaux qui ne vont donc pas produire de chlorophylle.

La chlorophylle est pourtant vitale pour les plantes dans le processus de la photosynthèse. Sans photosynthèse les arbres doivent trouver leur énergie ailleurs, c’est pour cette raison que l’on n’en trouve qu’extrêmement rarement, les végétaux albinos meurent.

Cette mutation ne concerne quasi-exclusivement que le séquoias à feuilles d’if, étant le seul à pouvoir en vivre durablement. Pourquoi lui et pas les autres ? Il à trouvé une technique : il va puiser dans la sève d’un autre arbre de la même espèce situé à proximité comme un parasite. Il va réellement pomper l’énergie vitale d’un de ses congénères.

Il n’est pas rare lorsque les temps sont durs que les arbres-hôtes coupent les vivres de l’arbre vampire et que celui ci périsse.

On ne recense qu’une 20 aine de ces arbres dans le monde, dont 8 se trouvent au parc de Henry Cowell en Californie.

Crédits Photo : Alexandre P. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire