Le cratère de Darvaza, la porte de l’Enfer du Turkménistan

Situé dans le désert de Karakoum au Turkménistan, le cratère de Darvaza, plus communément appelé « La porte de l’Enfer » brule depuis plus de 40 ans !

En 1971 des géologues de l’ex-URSS sont venus prospecter dans la région à la recherche de ressources naturelles et percent par erreur une cavité remplie de gaz naturel. Pensant être tombés sur un important gisement de pétrole ils installèrent une plate-forme de forage pour évaluer la quantité de gaz disponible au niveau du site. Satisfaits des résultats ils commencèrent à stocker le gaz puis le sol s’effondra sous l’appareil de forage pour laisser apparaître un cratère géant de 60 mètres de diamètres pour 20 mètres de profondeur.

Aucune vies n’ont été perdues dans l’incident. Cependant, de grandes quantités de méthane ont été libérées, créant un problème environnemental et posant un danger potentiel pour les populations des villages voisins.

Craignant que des gaz toxiques ne s’échappent du cratère, les géologues décident d’y mettre le feu pour éliminer les risques. Ils estimaient que les réserves devaient s’épuiser en quelques semaines, mais le puits brûle sans interruption depuis 1971 et il est devenu une destination touristique internationale.

Crédits Photo : MFS – Pictures, Tormod Sandtorv, flydime, Fernando Ayuso et Frank Ward.

Laisser un commentaire