Cordyceps Unilateralis, le champignon qui contrôle le cerveau des fourmis

Les spores de ce champignon parasite, le Cordyceps Unilateralis, se déposent spécifiquement sur la surface externe de la fourmi, où elles germent.

Elles pénètrent ensuite le corps de l’insecte en passant par ses orifices respiratoires. Le champignon va alors grandir à l’intérieur de la fourmi, déployant des filaments qui vont absorber les tissus mous de l’hôte, tout en évitant soigneusement ses organes vitaux.

Quand le champignon est prêt à se reproduire, ses filaments poussent jusque dans le cerveau de l’insecte, avant de produire une substance qui va altérer la façon dont la fourmi perçoit les phéromones.

Ce piratage chimique va pousser la fourmi à grimper au sommet d’une plante, ou elle utilisera ses mandibules pour se cramponner fermement à la tige.

C’est à ce moment que le champignon dévore le cerveau de la fourmi, tuant instantanément son hôte. Ensuite, le Cordyceps Unilateralis va se mettre à pousser depuis la tête de la fourmi en passant par les jointures de son exosquelette.

Une fois mur, il laissera échapper des petites capsules remplies de spores, qui à leur tour iront infecter d’autres fourmis.

Crédit Photo : Tous droits réservés.

1 Commentaire

  1. Beeeeeuuurk!!!!!! C’est horrible mais j’avoue que ce champignon est machiavélique

Laisser un commentaire