Acanthaspis Petax, l’insecte qui porte les cadavres de ses victimes sur son dos

Cette nymphe d’insecte assassin (Assassin Bugs) faisant moins d’un centimètre trouvée en Malaisie, dispose d’une astuce macabre une fois qu’elle a terminé son diner.

Elle attache les carcasses vides de ses victimes sur son dos, non pas comme trophée, mais comme stratagème que l’on pense être une tentative pour éviter de devenir elle-même une victime.

Cet insecte assassin injecte une enzyme à ses victimes qui les liquéfie de l’intérieur, permettant à l’Acanthaspis Petax de sucer ses entrailles.

Pourtant, la mort n’est pas l’ultime fin de ces insectes malchanceux. Leurs exosquelettes seront mis à contribution sous forme d’armure ou de camouflage pour éventuellement masquer une odeur.

Le Acanthaspis Petax peut empiler plus de vingt “coquilles” d’animaux sur son dos. L’exosquelette de fourmis par exemple est fait de chitine, une substance particulièrement robuste qui peut fournir une nouvelle carapace pendant des semaines.

Le tas est assemblé à l’aide une sécrétion collante. Comme le monticule est généralement plus grand que l’insecte lui-même, si un autre insecte, comme le plus souvent une araignée sauteuse, décide que l’assassin sera son prochain repas, il lui sert comme plan de repli. L’attaquant s’en prendra à la plus grande partie, les exosquelettes vides, qui sont ensuite tout simplement délestés, ce qui permet à l’insecte assassin de battre en retraite.

Jeune, les araignées sauteuses sont une menace pour lui, mais adulte, l’insecte assassin renverse la situation en chassant avec une grande habilité les arachnides.

Crédit Photo : Tous droits réservés.

Laisser un commentaire